chat_lisait

4ème de couverture :
Pour Jim Qwilleran, ancien chroniqueur criminel, un poste de critique d'art est une véritable gageure étant donné qu'il ne connaît rien à la question. Très rapidement, il se rend compte que son véritable travail consiste à contrebalancer celui d'un féroce critique, attaché au même journal et détesté de tout le monde. Pourtant la maison de celui-ci est un véritable musée, sa table celle d'un fin gourmet et l'homme lui-même est brillant et satirique. Il possède aussi un chat siamois aristocratique, Kao K'o Kung - Koko pour Qwilleran - qui apprécie les vieux maîtres et sait lire à l'envers les manchettes des journaux. Dans le monde apparemment paisible des beaux-arts, trois morts brutales se produisent et c'est grâce au flair de Koko que Qwilleran découvrira la vérité.

Mon avis :
Avis aux amoureux des chats, ce livre est pour vous !
Je découvre totalement cette auteur avec ce livre, il s'agit d'un achat compulsif (rien que ça!) auquel je suis coutumière : cette fois, c'est la couverture et le titre qui m'ont interpelés, j'ai (à peine) lu la quatrième de couverture et je l'ai pris : aussi simple que cela !
Qu'en dire ? Des descriptions sur l'intelligence, la beauté et le caractère supérieur de nos amis les chats, des personnages "haut en couleur", une description sans complaisance du milieu artistique ; pour tout cela le livre est assez intéressant. Mais ? (Eh oui, il y a un mais !) Mais, je trouve que ce livre manque de rythme : l'action ne débute que très tardivement (deuxième moitié du livre) et, pour un livre policier, je trouve que cela est un peu trop long. J'avoue donc que ce livre m'a un peu ennuyée !
Ceci dit, comme, apparemment, ce tome constitue le premier de la longue série qui ne compte pas moins de 29 volumes (ceux parus chez 10/18 tout du moins), j'imagine qu'il fallait au moins cela pour introduire les personnages en vue des suivants ? Je crois donc que je retenterai tout de même l'expérience et me ferai une opinion plus tranchée après la lecture d'un deuxième livre !

Parce que les chats sont bien plus que des boules de poils :
" - Ce n'est que le chat. Il aime se cacher derrière les livres. Il vient apparemment de terminer sa sieste entre deux biographies. Il semble les apprécier particulièrement.
- Je n'ai jamais vu de chat avec des yeux rouges.
- C'est là une des particularités des chats siamois. Faites briller une lumière et leurs yeux deviennent rubis. Ordinairement, ils sont du même bleu que ce Van Gogh. Vous pourrez vérifier s'il décide de vous honorer de sa présence. Pour l'instant, il vous étudie. Il a déjà appris plusieurs choses à votre sujet.
- Comment cela ?
- Vous ayant observé, il sait que vous ne ferez probablement pas de gestes brusques et c'est un point en votre faveur. Votre pipe aussi. Il aime l'odeur du tabac et il savait que vous fumiez la pipe, avant même que vous ne l'ayez sortie de votre poche Il a également compris que vous apparteniez à un journal.
- Allons donc !
- L'encre. Il a un flair particulier pour renifler l'encre d'imprimerie.
- Est-ce tout ?
- En ce moment, il m'adresse un message. Il me dit de servir le premier plat ou bien il n'aura pas son propre dîner avant minuit."
(10/18 - p.66)

Une gentille lecture de vacances, sans peine...

Ma note : 2,5/5

Petite digression : Décidemment, la couverture m'interpelle. Alors, je suis allée faire un tour sur : Catland : the art of Louis Wain et sur La culture se partage pour apprendre que toutes les couvertures des livres de Lilian Jackson Braun aux éditions 10/18 sont issues des dessins de Louis Wain... Je trouve ces dessins assez intéressants, non ?

golf catkins