Et non, je ne vous parlerai pas encore d'Anna Karénine! Mais, patience, ma lecture touche à sa fin... Le sujet du jour, je pense, ne manque cependant pas d'intérêt : je vais vous parler de l'adaptation cinématographique d'Orgueil et préjugés par Joe Wright.

Qui ne connaît pas Orgueil et préjugés ? Et bien, je ne suis pas certaine que tout le monde connaisse car, pour ma part, j'en ai entendu parler pour la première fois l'année dernière (en été je crois ou pas beaucoup avant) ! Avant cela, je n'avais même jamais entendu parler de Jane Austen et encore moins de "Mr. Darcy"... Le nombre de blogs d'austinien(ne)s convaincu(e)s et convaincant(e)s ont eu raison de moi et, en janvier, j'ai lu Orgueil et préjugés...
Autant l'avouer tout de suite, ce ne fut pas un énorme coup de coeur (aïe, aïe, aïe... je sais, c'est inadmissible...) mais j'ai tout de même beaucoup apprécié la plume acérée et piquante de Jane Austen et surtout, surtout, j'ai adoré l'ambiance qui se dégage de ce roman : la campagne anglaise fin XVIIIème, début XIXème ! Aaahh !!! Une petite ballade dans le temps, comme ça, le temps d'une lecture, j'adore !... 

Mon résumé :
Tout d'abord, c'est l'histoire d'une famille vivant à la campagne dans l'Angleterre de la fin du XVIIIéme siècle : les Bennet. La mère, un peu bécasse il faut en convenir, ne vit que pour trouver un bon mari à ses filles (au nombre de cinq tout de même !). Le père, n'aspire qu'à la tranquillité et aimerait bien que sa femme soit moins, ... hum, malade des nerfs ? Jane, l'aînée, douce, gentille, réservée et si belle... Elisabeth, la cadette, cultivée, indépendante, un peu rebelle, très proche de Jane; elle aime sa vie telle qu'elle est et ne souhaite pas en changer... Les trois plus jeunes soeurs, un peu écervelées (pour deux d'entre elles tout du moins)... tout le portrait de leur mère !
Un jour, un célibataire, Mr Bingley, s'installe dans le voisinage ! La chasse au mari est ouverte ! "Il est une vérité universellement admise : c’est qu’un célibataire doté d’une solide fortune a certainement besoin d’une épouse.
Si peu connus que soient les sentiments et les opinions d’un tel homme, lorsqu’il vient s’établir quelque part, cette vérité est si bien ancrée dans les esprits des familles voisines qu’elles voient en lui le bien légitime de l’une ou l’autre de leurs filles."
(Motifs - p.13)
Mr Bingley ne demeure pas insensible au charme de Jane, ce qui ne sera pas du tout du goût de son ami, Mr. Darcy, si prétentieux qu'il fait l'unanimité : il n'est pas apprécié du tout, surtout d'Elisabeth !!! Mais Mr. Darcy et Elisabeth se rencontrent tout de même bien souvent et leurs "joutes" verbales sont fréquentes...
Parallèlement à cette idylle naissante, Elisabeth rencontre un jeune officier charmant, Mr. Wickham, et reçoit une demande en mariage de son cousin, Mr. Collins, qu'elle refuse... Je n'en dirais pas plus, car si la majorité d'entre vous connait l'histoire par coeur (beaucoup mieux que moi, en tout cas), il faut tout de même laisser le suspense aux autres, même s'ils sont minoritaires !

Mon avis sur l'adaptation :
J'ai bien aimé cette adaptation !
Oui, Joe Wright fait de ce roman une miévrerie sentimentale, ce que le livre n'est pas.
Oui, Elisabeth n'est pas assez cinglante ni même assez ironique et le sourire de Keira Kneightley, tout à fait charmant au demeurant, n'arrange pas l'affaire...
Oui, la maison des Bennet semble sale et en désordre (un cochon y entrerait presque !), ce qui donne la fausse impression que Mr. Bennet n'est pas un gentleman.
Oui, je reconnais donc que pour tout cela, le film ne fait absolument pas honneur au livre...
D'accord, mais j'ai adoré ! Que voulez-vous que je vous dise ? C'est mon côté fleur bleue (et aussi le fait que je ne suis pas une austinienne convaincue...) !
J'ai particulièrement apprécié les paysages, ils sont magnifiques ! J'ai trouvé le jeu des acteurs juste. Un bémol tout de même, Matthew Macfadyen (Mr. Darcy) semble fâché du début à la fin, aussi, quand un sourire survient, il semble totalement transformé, j'avoue que cela m'a même surprise !

Une jolie histoire d'amour tout d'abord...

o_p_copie

Une jolie fourchette de personnages, ensuite...

op_002

Une petite dernière, juste pour le plaisir :

G4462951878539

Toutes les photos ont été prises ici.
Pour les deux mises en page, je me suis inspirée d'un modèle de D'Ylian.

Dernier point, je remercie HBL, qui se reconnaîtra, sans qui je n'aurais sans doute pas vu ce film (en tout cas, pas encore) ;-)

Un film à voir... et à revoir !