image0
Film français, espagnol et allemand - Réalisé par : Tom Tykwer - Genre : Drame, Thriller - Titre original : Perfume : The Story of a Murderer - Durée : 2h27 - Année de production : 2006

Avec : Ben Whishaw (Jean-Baptiste Grenouille), Dustin Hoffman (Guiseppe Baldini), Alan Rickman (Antoine Richis), Rachel Hurd-Wood (Laure Richis), Karoline Herfurth (la jeune fille aux prunes), ...

Le parfum de Patrick Süskind est un livre que j'ai littéralement dévoré en 2007. Bien que fort peu vraisemblable, l'histoire m'a beaucoup plu et j'ai particulièrement aimé les très nombreuses références aux odeurs qui jalonnent le roman (qui vont des odeurs de poissons avariés aux parfums les plus subtils élaborés par de grands parfumeurs parisiens). De plus, j'avais beaucoup apprécié le style de l'auteur.
Je garde donc de ce roman un excellent souvenir. Aussi, lorsque j'ai vu que le DVD de l'adaptation était disponible dans ma vidéothèque attitrée, j'ai sauté sur l'occasion ! J'étais d'ailleurs, je dois l'avouer, particulièrement curieuse de savoir comment avaient été mises en image les dernières scènes du livre (ceux qui l'ont lu me comprendront... ;-))

Mon résumé :
Jean-Baptiste Grenouille naît à Paris le 17 juillet 1738 au milieu des poissons avariés que sa mère éventre pour les vider. Dès le cordon ombilical coupé, sa mère remise Jean-Baptiste sous l'étal : accusée d'infanticide, elle est condamnée à mort. Le petit Jean-Baptiste passera alors de nourrice en nourrice car aucune ne souhaite le garder arguant toutes qu'il est soit trop goulu, soit inquiétant car sans odeur.
Il est alors confié à Mme Gaillard, une femme sans odorat. Dans cette maison hostile, Grenouille survit alors que ses camarades d'infortune le rejettent. Il se rend compte qu'il dispose d'un odorat peu commun et apprend à distinguer les odeurs environnantes. Très jeune, il est ensuite mis en apprentissage chez Grimal, une maître tanneur : corvéable à merci, il effectue les travaux les plus pénibles. A partir de l'âge de douze ans, Jean-Baptiste dispose de temps libre qu'il emploie à se promener dans Paris, le nez au vent...
Un soir, il est irrésistiblement attiré par un parfum délicieux émanant d'une inconnue; voulant à tout prix posséder ce parfum, il étrangle la fille :  cette rencontre va changer sa vie : "A dater de ce jour, en revanche, il lui semblait savoir enfin qui il était vraiment : en l’occurrence, rien de moins qu’un génie ; et que sa vie avait un sens et un but et une fin et une mission transcendante ; celle, en l’occurrence de révolutionner l’univers des odeurs, pas moins ; et qu’il était le seul au monde à disposer de tous les moyens que cela exigeait : à savoir son nez extraordinairement subtil, sa mémoire phénoménale et, plus important que tout, le parfum pénétrant de cette jeune fille de la rue des Marais, qui contenait comme une formule magique tout ce qui fait une belle et grande odeur, tout ce qui fait un parfum : délicatesse, puissance, durée, diversité et une beauté irrésistible, effrayante."

Je n'en dis pas plus pour tous ceux qui n'ont ni lu le livre, ni vu le film...

Mon avis sur l'adaptation :
J'ai beaucoup aimé cette adaptation que je trouve, autant que mes souvenirs sur le livre me permettent d'en juger, assez fidèle au roman !
J'ai trouvé Ben Whishaw assez crédible dans le rôle de Grenouille bien que je m'étais imaginée un visage moins engageant lors de ma lecture... ;-)
En revanche, il me semble que les femmes sont beaucoup plus présentes (au sens "mises en avant") que dans le roman... mais je suppose qu'il fallait rendre le film plus attractif :D d'autant plus que Rachel Hurd-Wood est vraiment très belle en rousse flamboyante ! ;-)
A noter que le film me paraît plus crédible que le roman : est-ce parce que je n'avais plus l'effet de surprise ? D'ailleurs, un des passages que j'avais trouvé carrément impossible à la lecture (celui où jean-Baptiste reste quelques années isolé dans une grotte se nourrissant presque exclusivement de ‘riens’ et buvant de l’eau suintant des rochers) passe assez bien dans l'adaptation...

le_parfum_01

Un film à voir... ;-)