miss_001 pastouche2

Editions : Poisson Pilote - Scénario : HUBERT - Dessin : KERASCOET - Couleurs : HUBERT - Nombre de pages : 48 (tome 1) ; 48 (tome 2)

miss1

Mon résumé :
Tome 1 - La Vierge du bordel : Années 30. Blanche et sa soeur Agathe sont femmes de ménage pour une vieille dame; elles sont logées par leur employeur dans une chambre de bonne sous les toits. Agathe aime danser, elle sort très souvent avec son amie Eugénie et fréquente assidûment les guinguettes et ce, malgré un tueur en série surnommé "l'égorgeur des guinguettes" qui découpe ses victimes après avoir abusé d'elles ! Blanche, quant à elle, est plus timide et préfère passer ses soirées chez elle...
Un soir, alors que Blanche est seule dans la chambre, elle entend des bruits bizarres derrière la cloison qui jouxte la maison voisine; indiscrète, elle jette un oeil par un trou dans le mur et assiste au meurtre d'une jeune femme en direct. Prise de panique, elle tente de dissuader Agathe, qui rentre justement à ce moment là de sa soirée, de pénétrer dans la chambre mais cette dernière ne l'écoute pas et est tuée sous ses yeux !
Alors que la police conclut au suicide et classe l'affaire, Blanche décide de mener sa propre enquête, commençant par la dernière victime connue du tueur en série : une prostituée de luxe. Son enquête la mène tout droit au Pompadour, chic bordel parisien, où elle se fait engager ! Sa situation de vierge dans ce lieu de débauches lui vaut très vite le surnom de "Miss pas touche"...

Tome 2 - Du sang sur les mains : Blanche est toujours à la recherche des tueurs de sa soeur. Elle se lie d'amitié avec Annette et gare à qui leur cherche des noises !! Je n'en dis pas plus pour vous laisser le plaisir de la découverte... ;-)

miss1

Mon avis :
J'ai beaucoup aimé ce diptyque et je remercie chaleureusement Manu qui m'a donné envie de découvrir cette série (allez voir ces articles : tomes 1 & 2, tome 3 et tome 4). J'ai trouvé le sujet assez intéressant, l'enquête bien menée et j'ai particulièrement aimé l'évolution du personnage de Blanche qui de blanche colombe innocente, apeu­rée et timide bascule peu à peu vers une femme au caractère bien trempé allant parfois jusqu'à rugir de rage !

Les autres personnages ne sont pas moins intéressants : on rencontre ainsi la patronne du bordel, une maîtresse-femme qui ne s'embarrasse pas de sentiment, son mari, le véritable patron de l'affaire, qui, lui non plus n'a pas de temps à consacrer aux états d'âme, la gentille copine, douce et gentille, la peau de vache qui voit en Blanche la remplaçante de son amie disparue (celle qui s'est fait assassinée par l'égorgeur des guinguettes au début) : elle cherchera donc à lui nuire... On croise même une certaine Joséphine, à la peau d'ébène, travestie de luxe qui s'avèrera être une alliée de qualité... Sans compter un commissaire de police, amateur de sado-masochisme, un membre de la famille royale d'Angleterre, un rouquin malfrat amateur de jolies femmes, et d'autres encore que je vous laisse découvrir... ;-)

miss2
miss2

J'ai trouvé le dessin de Kerascoët assez simple mais dynamique et les personnages, très expressifs, apparaissent ainsi très "vivants". J'ai cependant parfois déploré l'utilisation de couleurs un peu trop sombres mais il est vrai que le sujet ne se prêtait pas vraiment aux couleurs vives et joyeuses !

Cette BD est une très belle réussite et je vous engage à la découvrir !

Toutes les images proviennent du site de l'éditeur : http://www.dargaud.com/