Zama_Monsieur
Editions : JC Lattès - Traduction : de l'anglais par Sabine BOULONGNE -
Titre original : The marriage bureau for rich people - Nombre de pages : 363

4ème de couverture :
Comment s'occuper à la retraite, surtout si l'on a du bon sens à revendre ? Ouvrir une agence matrimoniale, bien sûr ! Aussi M. Ali, originaire de la ravissante ville de Vizag, dans le sud de l'Inde, voit-il son affaire prospérer sous les regards attentifs de son indomptable épouse et d'Aruna, son assistante hors pair.
Si la plupart de leurs clients s'en retournent satisfaits, des problèmes ne s'en profilent pas moins à l'horizon...
Une comédie tendre et joyeuse sur le mariage et l'amour dans l'Inde d'aujourd'hui, entre tradition et modernité. Une version à l'orientale d'Orgueil et Préjugés, d'où il ressortira que l'amour sincère ne s'avoue jamais vaincu. 
Sélectionné par Richard et Judy, traduit dans huit pays, Le Bureau de mariage de Mr Ali a touché par son humour et sa douce sagesse des milliers de lecteurs. L'auteur, londonien d'adoption, achève la suite des aventures de Mr Ali.

Mariage__6_

Mon avis :
M. Ali, fonctionnaire à la retraite depuis peu vit paisiblement à Vizag, une petite ville sur la côté orientale de l’Inde. S’ennuyant (et ennuyant sa femme qui se plaint de toujours le "trouver dans ses pattes"), il décide d’ouvrir une agence matrimoniale. Ainsi naît l’"Agence matrimoniale pour gens riches de M. Ali" qui connaît très vite le succès ! Si bien que M. Ali doit rechercher une assistante afin de pouvoir être en mesure de répondre aux nombreuses demandes et visites qui ne tardent pas à envahir sa maison (il a installé son bureau chez lui). Heureusement, son épouse lui dégote une jeune femme hors pair en la personne d’Aruna, forcée de travailler pour aider sa famille dont les revenus ont drastiquement diminué suite à une erreur administrative…
L’agence acquiert assez vite une excellente renommée, la plupart des clients étant satisfaits… Cependant, Aruna paraît bien triste, car, bien qu’en âge de se marier et issue d’une excellente famille, elle ne peut suivre l'exemple de ces couples, ses parents n’étant pas en mesure de payer la dot nécessaire au mariage… Aussi, lorsque l’amour frappe à sa porte, comment ne pas éprouver de la tristesse ?

J’ai beaucoup aimé cette comédie dynamique et pétillante, idéale pour passer quelques heures en Inde dans une petite ville où les coutumes, le système de castes et la religion régissent la vie de la communauté et sont les critères essentiels à respecter pour choisir son conjoint et être assuré d’une bonne harmonie au sein de son couple… Ainsi les nombreux personnages qui viennent consulter les fiches de candidats potentiels référencés par M. Ali et sa charmante assistante sont attentifs à nous rappeler que le mariage en Inde est une union de deux familles et pas seulement de deux personnes, que le système de castes, bien que devenu illégal depuis bien longtemps est une réalité lorsqu’il s’agit d’unir sa fille ou son fils à une autre famille, que la religion définit la manière de vivre et de se comporter au sein de la communauté et donc au sein de sa propre famille et de son couple... Mais, si ces critères sont primordiaux, ils ne sont pas tout car les différents candidats s’attardent également à vérifier des détails comme la couleur de peau, la taille, les emplois exercés par le père de famille et les frères et soeurs, le niveau d'étude, avant d'arrêter leur choix. La dot est bien entendu un élément essentiel ainsi que les biens des parents et ce qui reviendra à leurs enfants à leur mort...
Et l’amour dans tout cela ? N'est-il pas un élément essentiel au mariage ? Il viendra en son temps, peut-être... mais ce n’est en aucun cas un pré-requis au mariage… ;-)

mariage

Cette comédie légère et pimpante ne me fait toutefois pas oublier que la condition de la femme en Inde est loin d'être idéale même si les mentalités commencent à évoluer ! Que les familles se ruinent bien souvent pour offrir un mariage de rêve à leur fille mais qu'une fois mariée, la femme est à la merci de sa belle-famille et doit se plier aux exigences de cette dernière ! Et malheur aux veuves qui n'ont pratiquement plus de vie sociale !!

Morceau choisi :
"Quelques conditions requises pour un mariage brahmane parfait

Le mehndi de henné pour « fabriquer la mariée ».
Une tenue austère pour que le fiancé s'habille en moine lors des rites précédant la cérémonie.
Un palanquin destiné à transporter la fiancée chez son futur époux.
Quatre plants de banane chargés de fruits, coupés à la racine.
Des tresses de feuilles de manguiers et de jasmin, des décorations florales en soucis et en kanakambaram.
Une noix de coco qui doit être brisée devant le fiancé au moment de son arrivée.
Deux grandes lampes en cuivre.
Une effigie du dieu Ganesh à la tête d'éléphant.
De la farine de riz et de la poudre rouge destinées à dessiner des motifs sur le sol à l'endroit où les jeunes mariés s'assoient.
Un sari faisant office de séparation pour maintenir les deux jeunes gens à l'écart lors des premières étapes de la cérémonie.
Un foyer et de petites bûches pour un feu ; du ghee et du camphre pour l'allumer.
Cinq variétés de fruits, quelques noix et feuilles de bétel, du sucre en poudre, des fruits secs.
Des guirlandes pour le fiancé, ses parents et ses beaux-frères.
Une petite photo de la divinité de la famille et des photos des parents des deux jeunes gens, s'ils ne sont plus de ce monde.
De la pâte de sucre de palme et de cumin, des bâtons de curcuma, du koum-koum, un plat de fleurs.
Des pendentifs blancs en polystyrène, avec motifs, destinés à orner les fronts de la mariée et de son futur époux.
Du riz en guise de confetti.
Un plat et un gobelet en cuivre pour laver les pieds du fiancé.
Une cloche en bronze et des idoles de Krishna, de Ganesh et d'autres divinités pour prier dans la nouvelle demeure des jeunes mariés.
Un gobelet en argent rempli d'eau et une cuillère pour oindre et pour boire.
Des pousses de neuf variétés de lentilles pour la
puja de Gayatri.
Une zone dégagée pour exposer les ustensiles ménagers que la mariée emportera avec elle.
Des anneaux d'orteil en argent ou en or que le fiancé mettra à la future mariée.
Une meule sur laquelle la future mariée posera le pied pendant que le fiancé lui met ces anneaux."
(JC Lattès - p.11-12)

Mariage__5_

Une lecture très agréable et légère permettant, en prime, de découvrir les us et coutumes des mariages traditionnels indiens. A savourer en totale décontraction... ;-)

Plaisir de lecture : lecture_notation1_30lecture_notation1_30lecture_notation1_30lecture_notation05_30lecture_notation0_30

D'autres avis : Inde, Bollywood & Cie et de nombreux avis depuis chez BOB.