tagore_gora
Editions : Du Rocher - Collection : Motifs -
Traduction : de l'anglais par Marguerite GLOTZ, entièrement revue du bengali par Pierre FALLON -
Titre original: Gora - Nombre de pages : 705

4ème de couverture :
Dans le Calcutta des années 1920, un jeune homme, Gora, lutte pour restaurer les valeurs culturelles de l'Inde face à l'influence dominatrice anglaise. Ce combat, il le mène avec ferveur, dans une orthodoxie militante, et son courage, sa détermination font de lui un chef de parti de plus en plus populaire.
Mais sa découverte du pays réel lors de voyages qu'il effectue seul dans les campagnes, puis sa découverte du monde des femmes et sa naissance au sentiment amoureux vont peu à peu remettre en question ses certitudes.
Rabindranath Tagore est une figure unique de l'Inde. Poète, romancier - il a reçu le prix Nobel de littérature en 1913 -, également peintre et musicien. Tagore offre avec Gora un roman politique et philosophique sur l'Inde, qui est aussi un vaste roman d'amour et d'amitié.

Mon avis :
"Un soir très sombre, durant la saison des pluies, le ciel était lourd et bas, tout chargé d'humidité. Sous les nuages pesants et ternes qui fuyaient silencieusement au-dessus d'elle, la ville de Calcutta reposait immobile, tel un grand chien triste roulé en boule, la tête couchée sur la queue. Depuis la veille, l'averse n'avait pas cessé, assez constante pour remplir les rues de boue, pas assez violente pour laver cette boue. La pluie s'était arrêtée à quatre heures de l'après-midi, mais les nuages restaient menaçants.
Dans cette lumière lugubre, où rester chez soi manquait de charme autant que se risquer dehors, sur la terrasse qui servait de toit à une maison de trois étages, deux jeunes gens étaient assis sur des tabourets d'osier. Sur cette terrasse les deux amis avaient dans leur enfance joué au retour de l'école; là ils avaient, avant les examens, appris leurs textes par coeur, marchant de long en large comme en transe; et au temps des grandes chaleurs, ils avaient coutume de dîner là en rentrant de l'université, discutant souvent jusqu'à deux heures du matin, pour s'éveiller en sursaut au lever du soleil et s'apercevoir qu'ils étaient tous deux endormis sur la natte.
"
(Du Rocher - Collection : Motifs - p.17)
Gora et Binoy sont des amis d'enfance. Gora est autoritaire, ses avis sont tranchés, ne laissant aucune place à la contradiction, il défend ses idées avec conviction et a un charisme certain le prédestinant à devenir un leader respecté. Très attaché à l'hindouisme, il pratique sa religion dans la plus stricte orthodoxie et entend bien imposer ses opinions (et son mode de vie) à ses amis. Binoy, lui, est délicat, très intelligent mais aisément influençable, il est presque totalement sous l'influence de Gora. Aussi, le jour où Binoy rencontre ses voisins adeptes du Brahmo Samaj et se laisse séduire par cette doctrine (et la jeune fille de maison), Gora n'entend pas laisser son ami s'égarer...

Si vous suivez plus ou moins régulièrement ce blog, vous savez que je voue une grande admiration à Rabindranath Tagore: j'apprécie particulièrement son talent pour raconter des histoires d'apparence anodines, légères et champêtres tout en assassinant la société indienne de l'époque : le système de castes, l'intolérance, l'envahisseur anglais, l'ignorance... Aussi, si je reconnais que ce livre ne fait pas exception à la règle, et que les thèmes de prédilection de Tagore y sont bien présents, je dois tout de même avouer que la lecture de ce pavé m'a parfois bien ennuyée. Sans doute, le fait que ce roman soit très axé sur la religion et emprunt de moult considérations philosophiques y est pour beaucoup car j'ai parfois eu l'impression d'assister à une leçon de morale (au sens strict du terme) et l'envie de sauter des paragraphes m'a parfois démangée... 
Et c'est bien dommage car ce roman ne manque pas d'intérêts, à plusieurs points de vue d'ailleurs. Politique tout  d'abord car le contexte du roman est celui d'une société qui commence à trouver les anglais bien envahissants et leur autorité bien critiquable; on assiste alors à la formation de groupes qui n'entendent pas plier éternellement sous le joug britannique... Sociologique ensuite avec une intrusion dans les différentes couches de la société indienne et surtout dans les appartements des femmes, cachées pour certaines dans le zenana (celles qui respectent le purdah)...
Par ailleurs, Tagore nous offre de très belles descriptions des décors, des jardins et des allées de Calcutta, introduisant quantité de noms d'essences végétales : de quoi découvrir de nombreuses espèces d'arbres et de fleurs... 
Mais, l'un des intérêt majeur de ce roman, c'est aussi et surtout la très belle histoire d'amitié, amitié qui, malgré les différences, résiste et triomphe : de quoi donner du baume au coeur... ;-)

Morceau choisi :
"Il faut traiter les gens selon leur nature, répliqua Mohim. J'ai une longue expérience de ces sahibs et d'eux rien ne m'étonne. La façon dont ils peuvent collectionner les faussetés est au-dessus de tout éloge. Rien ne les arrête si la nécessité les pousse. Si l'un d'eux dit un mensonge, toute la bande s'amasse, hurlant en choeur comme font les chacals; ils ne sont pas comme nous qui considérons comme une grâce de dénoncer nos compatriotes. Soyez bien sûrs que ce n'est pas un péché de les tromper, du moins tant qu'ils ne le découvrent pas."  (Du Rocher - Collection : Motifs  - p.43)

Une lecture intéressante pour qui s'attache à découvrir la philosophie indienne mais qui peut s'avérer bien ennuyeuse parfois... ;-)

Plaisir de lecture : lecture_notation1_30lecture_notation1_30lecture_notation1_30lecture_notation0_30lecture_notation0_30

R_m_Mohan_RoyLe saviez-vous ?
Le Brahmo Samaj est un mouvement religieux fondé dans les années 1830 en Inde par Râm Mohan Roy (cf. photo ci-contre). S'inspirant d'éléments de l'hindouisme, de l'islam et du christianisme, cette doctrine prône la méditation comme l'essence de la vie spirituelle et accorde une grande place à des préoccupations sociales telles que l'action philanthropique, l'abolition du système de castes ou l'émancipation de la femme.
 (source : Wikipedia http://en.wikipedia.org/wiki/Brahmo_Samaj et http://fr.wikipedia.org/wiki/Brahmo_Samaj).