oudinÉditions : Gallimard / Collection Découvertes Gallimard - Nombre de pages : 95

4ème de couverture :
Sherlock Holmes, création du romancier britannique Arthur Conan Doyle, est à coup sûr un des personnages les plus célèbres de toute l'histoire. Mais, au-delà de son succès proprement littéraire, il existe un «phénomène» Holmes, vieux maintenant d'un siècle et qui ne donne aucun signe de déclin. Il a été le héros le plus souvent porté à l'écran et des dizaines d'écrivains ont voulu donner une suite à ses aventures. Mieux encore, dès la parution des premières œuvres, des milliers de gens ont cru à l'existence réelle du détective. Aujourd'hui encore, du courrier arrive à son domicile supposé de Baker Street; Plusieurs centaines de clubs holmésiens dans le monde, jusqu'en Amérique et au Japon, perpétuent son culte. Bernard Oudin, spécialiste de Sherlock Holmes, démêle les fils de cet étonnant sortilège qui a amené un personnage de fiction aux frontières de la réalité et du fantasme.

Sherlock_Holmes_003Mon avis :
"Il avait à peu près un mètre quatre-vingt, mais il était si mince qu'il semblait beaucoup plus grand. Son regard était vif et perçant, son nez en bec d'aigle lui donnait un air vigilant et décidé, son menton proéminent et carré était d'un homme de caractère.
"Dr Watson, M. Sherlock Holmes", dit Stamford en nous présentant.
Il me serra la main avec une force dont je ne l'aurais pas cru capable.
"Je vois que vous avez servi en Afghanistan ?
- Comment savez-vous cela ?", demandai-je stupéfait." Une étude en rouge"
(Gallimard - p.2)
Connaissez-vous vraiment Sherlock Holmes ? Son auteur ? Ses amis ? Ses ennemis ? Oui ? Alors saviez-vous que la pipe recourbée (ou pipe calebasse) n'est devenue un attribut indissociable de Sherlock Holmes que grâce à l'acteur américain William Gillette qui trouvait qu'il était plus facile de dire ses répliques en ayant ce genre de pipe dans la bouche plutôt qu'une pipe droite, imaginée par Conan Doyle ?  Mieux, saviez-vous que la fameuse réplique "Élémentaire, mon cher Watson" ne figure dans aucun texte d'Arthur Conan Doyle ? Ou encore qu'Arthur Conan Doyle, contrarié par le succès mondial de son personnage l'a tué dans le Problème final pour s'en débarrasser définitivement (c'était sans compter sur la réaction du public et de son éditeur...) ? Plus drôle, saviez-vous que lorsque, dans une de ces nouvelles, Arthur Conan Doyle indique que Sherlock Holmes se retire à la campagne, des tas de candidatures affluèrent pour le poste de gouvernante ? Et bien, moi, je ne le savais pas ! Et je me suis donc régalée à la lecture ce document sur Sherlock Holmes : très bien fait (comme tous les livres de la collection Découvertes Gallimard d'ailleurs), ce document nous plonge avec délice dans l'univers de Sherlock Holmes et nous donne réellement envie de (re)lire les oeuvres d'Arthur Conan Doyle, de (re)regarder les films et séries, de (re)lire les pastiches, etc... Bref, de rester avec ce grand détective ! ;-)

A découvrir ! ;-)

Plaisir de lecture : lecture_notation1_30lecture_notation1_30lecture_notation1_30lecture_notation1_30lecture_notation05_30

Un énorme merci à Delph qui m'a offert ce livre dans le cadre du swap Holmes organisé par Fashion et Emma.