forsterEditions : Penguin books - Nombre de pages : 306 -
Titre français : La Route des Indes

4ème de couverture : (traduite par mes soins, donc forcément maladroite...)
Lorsqu'Adela et sa vieille amie, Mme Moore, arrivent dans la ville indienne de Chandrapore, elles se sentent oppressées par le caractère insulaire et orgueilleux de la communauté britannique. Déterminées à explorer la "vraie Inde", elles cherchent conseils auprès du charmant mais changeant Dr Aziz, un musulman cultivé. Cependant, un mystérieux incident se produit alors qu'ils visitent les grottes de Marabar avec le Dr Aziz, et le médecin, jusqu'alors très respecté, se retrouve bientôt au centre d'un scandale qui réveille les passions, aussi bien chez les Britanniques que chez leurs sujets Indiens. Un portrait magistral d'une société en proie à l'impérialisme, A Passage to India dépeint avec brio le destin de personnes prises entre les grands conflits politiques et culturels du monde moderne.

PassageIndia__8_Mon avis :
L'histoire semble assez simple d'un premier abord : Adela Quested débarque en Inde avec Mrs Moore dont le fils, Ronny Heaslop, travaille pour le Raj britannique. L'objectif avoué de ce voyage est de rassembler les deux jeunes gens afin de les marier... Cependant, dès leur arrivée, les deux femmes sont choquées par la façon dont les Britanniques traitent la communauté locale et ne souhaitent qu'une seule chose : rencontrer la "vraie Inde". Un soir, Mrs Moore s'échappe d'une représentation théâtrale qu'elle juge ennuyeuse et visite une mosquée : là, elle rencontre le Dr Aziz, un médecin musulman, dont la simplicité l'émeut. Ils deviennent amis, une amitié bien improbable ! Plus tard, lors d'un goûter organisé par M. Fielding, le directeur du collège, le Dr Aziz, trop gentil et ne s'attendant absolument pas à ce que sa proposition soit acceptée, les invite à passer une journée aux grottes de Marabar où un incident particulier fait basculer leur petit monde...

PassageIndia__5_

Honnêtement, j'attendais énormément de cette lecture mais, encore une fois, j'ai fait une grosse erreur : croire que je pourrais le lire en anglais et, là, les choses ont commencé à se gâter ! J'ai, en effet, traîné ce livre pendant 6 mois avant de tourner la dernière page !! Mais la leçon est retenue : dorénavant, je ne lirai en anglais que des livres simples et surtout contemporains !!

Bref, ceci étant dit, et bien qu'il soit indéniable que ma difficulté de compréhension a nui à la beauté du récit, j'ai trouvé ce roman très intéressant à plus d'un titre.
Tout d'abord, il donne un aperçu assez complet du Raj britannique du début du XXè siècle : les colons arrogants qui estiment que leur présence est indispensable pour faire évoluer ce pays, les dissensions entre les communautés religieuses (hindous et musulmans), la culture locale (avec de belles descriptions sur le festival de Gokul Ashtami) et l'incompréhension entre les peuples... autant de sujets que je trouve toujours très enrichissants !
Ensuite, à travers les conversations du Dr Aziz, Forster nous ouvre une fenêtre sur l'histoire plus ancienne de l'Inde et nous fait découvrir les empereurs moghols qui ont fortement contribué à faire de l'Inde et des Indiens ce qu'elle est aujourd'hui ! Et le fait que je sois, moi-même, passionée par cette période de l'histoire indienne n'influence absolument pas mon avis... ;-)
Enfin, Forster traite de l'amitié impossible entre les peuples surtout lorsque l'un des deux occupe le pays de l'autre :
"'Why can't we be friends now ?' said the other, holding him affectionately. 'It's what I want. It's what you want.'
But the horses didn't want it - they swerved apart; the earth didn't want it, sending up rocks through which riders must pass single-file; the temples, the tank, the jail, the palace, the birds, the carrion, the Guest House, that came into view as they issued from the gap and saw Mau beneath : they didn't want it, they said in their hundred voices, 'No, not yet,' and the sky said, 'No, not there.'" (Penguin books - p.306)

PassageIndia__19_
En résumé, ce livre, bien que loin d'être impartial, offre une vision assez complète de la vie en Inde au temps du Raj britannique et, en cela, je vous recommande cette lecture (en français) ! ;-)

Plaisir de lecture : lecture_notation1_30lecture_notation1_30lecture_notation1_30lecture_notation05_30lecture_notation0_30

D'autres avis : Lilly, Grominou et Yueyin .

apassageUn petit mot sur le film ?

Réalisateur : David Lean
Avec : Victor Banerjee, Peggy Ashcroft, Judy Davis
Titre original : A Passage to India
Durée : 02 h 45 min
Année de production : 1984

Voilà un film dont la trame principale colle parfaitement à celle du roman ! Et je suis d'ailleurs assez surprise parce que je pensais qu'un tel livre retranscrit en film serait assez ennuyeux à regarder mais pas du tout : David Lean a réussi à rendre le film aussi intéressant que le livre. J'ai d'ailleurs beaucoup apprécié l'interprétation de Judy Davis dont le visage est très expressif...
Je suis cependant très étonnée de l'ajout de la scène de la découverte du temple hindou abandonné mais je suppose que cela ajoute à la confusion de la jeune femme et permet de mieux faire passer la suite des événements...

Une adaptation intéressante donc ;-)

Les photos qui illustrent cet avis sont tirées du film.