carte_de_chine

 

May_CadavresPeter May - Cadavres chinois à Houston

Éditions : Babel noir
Traduction : de l'anglais par Ariane BATAILLE
Titre original : Snakehead
Nombre de pages : 364

Mon avis :
Quatrième opus de la série policière chinoise de Peter May après Meurtres à Pékin, Le Quatrième Sacrifice et Les Disparues de Shanghai, l'auteur nous embarque cette fois-ci à Houston (bien loin de la Chine) pour enquêter sur les trafics liés à l'immigration clandestine chinoise aux Etats-Unis. Cette fois-ci, point de dépaysement donc mais une plongée dans les sombres coulisses des milieux clandestins avec son lot de noirceur : prostitution forcée, ateliers de travail, meurtres, trahisons, tous les moyens semblent bons pour exploiter la détresse des pauvres immigrés qui rêvaient de l'eldorado américain...
L'enquête est assez bien ficelée avec, en toile de fond, les essais génétiques sur humains et tests d'armes biologiques, de quoi faire froid dans le dos ! Bien évidemment, tout est de la faute à l'ex-union soviétique qui n'a pas respecté les accords signés avec les Etats-Unis pour éradiquer les armes chimiques et ces derniers ressortent, eux, avec une belle auréole au-dessus de leur tête ! Heureusement, l'auteur ne perd pas toute crédibilité en évoquant le déversement de produits chimiques par les américains dans les champs de coca en Colombie, histoire de montrer que ce grand pays, qui se veut le chef de file du "monde des gentils", n'est pas si angélique que cela après tout...

Bien évidemment, on retrouve dans ce volume Margaret Campbell, la médecin légiste et Li Yan, l'inspecteur chinois de choc et de charme... Leurs "je t'aime, moi non plus" sont toujours aussi lassants et deviennent même énervants à la longue. On se demande vraiment ce qu'attend l'auteur pour soit les faire conclure définitivement, soit les faire rompre une bonne fois pour toute !!

Un opus agréable, facile, idéal sur la plage. ;-)

Plaisir de lecture : lecture_notation1_30lecture_notation1_30lecture_notation1_30lecture_notation0_30lecture_notation0_30

May_Jeux_mortelsPeter May - Jeux mortels à Pékin

Éditions : Babel noir
Traduction : de l'anglais par Ariane BATAILLE
Titre original : The Runner
Nombre de pages : 379

Mon avis :
Dans ce cinquième volet de la série chinoise de Peter May, Li Yan et Margaret sont de retour en Chine. Li est devenu le chef de la Section n°1 des affaires criminelles de Pékin et Margaret, enceinte de 8 mois, passe ses journées à se reposer lorsqu'elle ne doit pas assister à ses cours d'accouchement sans douleur ou préparer son futur mariage avec Li. Mais ce qu'elle ignore, c'est que leur futur est bien compromis : en effet, les policiers chinois ne peuvent se marier avec des ressortissants étrangers et la loi ne tolère aucune exception ! Dès qu'ils seront mariés, Li devra quitter la police !

Cette épée de Damoclès n'empêche cependant pas Li Yan de mener l'enquête concernant la mort "accidentelle" de plusieurs athlètes chinois, espoirs de médailles d'or aux futurs Jeux Olympiques. L'accumulation de ces accidents incite Li à demander à Margaret de pratiquer les autopsies et ce qu'ils découvrent les laissent pour le moins perplexes : aucune trace permettant de réfuter la thèse de l'accident, aucune trace de dopage qui pourrait expliquer le changement de comportement de ces athlètes... rien ne semble clocher. Margaret a cependant plus d'une corde a son arc et sait que les sportifs ont toujours bénéficié des techniques de pointe pour booster leurs performances, techniques qui, malheureusement, sont de plus en plus néfastes pour la santé et ont toujours un pas d'avance sur les tests anti-dopages !

Dans cet opus, Peter May nous entraîne dans une Chine en pleine mutation avec un polar facile, assez prenant malgré une construction archi-convenue et des coïncidences qui facilitent bien les choses aux enquêteurs !

A lire, pour découvrir une nouvelle image de la Chine et déplorer la course à la performance sportive au détriment de la santé ! ;-)

Plaisir de lecture : lecture_notation1_30lecture_notation1_30lecture_notation1_30lecture_notation0_30lecture_notation0_30

Peter_May_6Peter May - L'Eventreur de Pékin

Éditions : Babel noir
Traduction : de l'anglais par Ariane BATAILLE
Titre original : Chinese Whispers
Nombre de pages : 429

Mon avis :
Dernier volet de la série, ce roman se lit d'une traite. Au programme : découverte de la Chine, enquête rondement menée, complot, mensonges, leçon de vie à la chinoise et course contre la montre. Bref, un dernier tome qui fait oublier tous les défauts des précédents !
Cette fois-ci, Li est à la recherche d'un tueur en série particulièrement retors et sanguinaire qui copie les meurtres du célèbre Jack l'Eventreur et se fait même appeler "l'Eventreur de Pékin" ! Tout tend à démontrer que le tueur en veut particulièrement à Li et cherche à le détruire psychologiquement : un terrible duel commence dont l'enjeu est tout simplement la vie !

Un polar prenant, passionnant pour qui s'intéresse à la Chine et facile à lire. Le final est parfait et Peter May a été bien inspiré de terminer sa série ainsi !

Une série à découvrir. ;-)

Plaisir de lecture : lecture_notation1_30lecture_notation1_30lecture_notation1_30lecture_notation05_30lecture_notation0_30

Cet avis constitue mes 3ème, 4ème et 5ème participations au challenge "Thrillers et Polars" de Liliba.

Liliba_Thriller