Chandler_Adieu_Éditions : Folio Policier - Traduction : de l'anglais (Etats-Unis) par Geneviève DE GENEVRAYE -
Titre original : Farewell my Lovely - Nombre de pages : 302

4ème de couverture :
Un bagnard libéré cherche son ancienne amie : mais quand l'ex-convict mesure deux mètres, pèse cent vingt kilos, s'habille comme un clown, jongle avec les gens comme avec des oranges et que tous les autres personnages sont à l'avenant, les choses peuvent se compliquer... et se compliquent en effet.

Mon avis :
"[...] J'ai cru comprendre que vous étiez détective privé ?
- Oui.
- Je vous trouve très stupide. D'ailleurs vous avez l'air stupide. Vous faites un métier stupide et le but de votre visite est également stupide.
- Autrement dit, je suis stupide. C'est bien ce qu'il m'avait semblé comprendre.
-
Et je ne vous retiendrai pas plus longtemps.
- Ce n'est pas vous qui me retenez, c'est moi qui vous retiens. Je voudrais savoir pourquoi votre carte de visite se trouvait dans les cigarettes en question.
(Folio policier - p.158)
Moose Malloy, un colosse tout juste sorti de prison, cherche sa petite-amie, Velma, ex-chanteuse au "Florian". Mais en huit ans, les choses ont bien changé, "Le Florian" est maintenant tenu par de nouveaux propriétaires et personne ne semble connaître Velma. Passablement énervé, Moose Malloy - qui ne connaît pas sa force - fait un scandale et tue le patron du casino-restaurant-tripot avant de déguerpir. Phillip Marlow assiste à la scène (un peu malgré lui, il faut le dire) mais décide d'enquêter sur cette affaire qui ne semble pas être ce qu'elle paraît au premier abord... Il se rend chez la veuve de l'ancien tôlier du Florian mais n'obtient aucune information.
C'est alors qu'il est embauché par un dénommé Marriott qui souhaite racheter un collier de jade volé à une de ses amies. Marriott a rendez-vous avec les voleurs mais veut que Marlow lui serve de garde du corps... cette histoire n'est pas très claire et d'ailleurs, Marriott y laisse sa peau. Commence alors pour Marlow une enquête bien étrange où des faits à priori sans rapport se trouvent bel et bien liés...

adieu_ma_jolie_01J'ai découvert Chandler grâce à Marilyne et, totalement conquise après ma lecture de son premier roman, Le Grand Sommeil, je ne pouvais pas ne pas m'attaquer aux autres opus de cette série savoureuse !
Et de fait, cette lecture a été des plus agréables : Philippe Marlow est un narrateur extrêmement drôle, subtil, irrésistible, improbable, bourré de défauts mais tellement attachant ! J'ai suivi ses aventures avec passion, consternation parfois tant tout paraît bien décousu au premier abord, voire alambiqué mais toujours le sourire aux lèvres et proche de l'éclat de rire tant les pensées de Marlow ou les situations sont cocasses parfois.

J'ai retrouvé dans ce deuxième tome l'ambiance très particulière (noire, désabusée, dans une époque en demi-teinte) qui m'avait tant plus dans Le Grand Sommeil. J'ai aimé :
- le petit côté suranné du roman,
- les personnages variés et justes : femme fatale, femme-enfant, hommes sans scrupule, imbéciles amoureux, mauvais garçon charmeur de ses dames scotché à son verre d'alcool,
- l'accumulation de situations incompréhensibles de prime abord mais qui se révèlent pièces essentielles du puzzle la dernière page tournée,
- et l'humour grinçant qui se dégage de chaque page du roman...

Bref, je suis sous le charme de Philipp Marlow...

Morceau choisi :
"Les yeux profonds, trop profonds, avaient un regard à la fois trouble et fixe de somnambule. Ils me rappelaient un puits dont j'avais lu l'histoire. Ce puits se trouvait dans un vieux château et avait près de mille ans. On y jetait un caillou et on attendait. Au bout d'un certain temps, las d'attendre, on y renonçait en riant et juste comme on s'apprêtait à partir, un léger floc vous parvenait du fond du puits, si ténu, si lointain qu'on n'aurait jamais pu croire la chose possible.
Ses yeux avaient cette profondeur-là et, de plus, ils étaient sans expression, sans âme... des yeux capables de regarder sans ciller un empalé hurler sous le soleil brûlant tandis que le bourreau lui arrache les paupières.
"
(Folio policier - p.156-157)

A lire... ;-)

Plaisir de lecture : lecture_notation1_30lecture_notation1_30lecture_notation1_30lecture_notation1_30lecture_notation05_30

Adieu_ma_jolieUn mot sur le film ?

Titre du Film : Farewell my Lovely / Adieu ma jolie
Réalisateur :
Dick Richards
Durée :
01h36min
Acteurs :
Robert Mitchum, Charlotte Rampling, John Ireland
Année de production :
1975

Une très bonne adaptation du roman, facile à suivre (bien plus facile que le roman) avec un Robert Mitchum que j'ai trouvé assez convaincant en Philipp Marlow (même s'il n'est pas aussi renversant que Bogart.) ;-)
Bien entendu, le réalisateur a pris quelques libertés avec le roman (je déplore notamment l'absence d'Anne Riordan, c'est un personnage que j'aimais bien) mais le principal est là : l'ambiance, l'humour, la femme fatale très bien interprétée par Charlotte Rampling, les gangsters (un des méchants est joué par un Sylvester Stallone tout jeunot qui fait les yeux doux à la fille de sa patronne... cela vaut le coup d'oeil), les flics...
C'est une adaptation très réussie que je vous recommande. ;-)

Cet avis constitue ma 7ème participation au challenge "Thrillers et Polars" de Liliba.

Liliba_Thriller