Trilogy_Pierce-Brown
Éditions : Hachette Editions - Traduction : de l'anglais (Etats-Unis) par H. Lenoir -
Titre original : Red Rising (T1: Red Rising, Golden Son, T3: Morning Star) -
Nombre de pages : (T1: 480 + T2: 528 + T3: 544)

Mon résumé :
"J’aurais voulu vivre en paix. Mes ennemis m’ont jeté dans la guerre.
Je regarde mille deux cents de leurs enfants, les meilleurs et les plus forts d’entre eux. Ils écoutent le discours d’un Or sans cœur qui se dresse, tel un aigle, entre des piliers de marbre. Ils écoutent le monstre qui a fait naître cette rage qui me dévore le cœur.
— Non, les hommes ne naissent pas égaux. Les faibles cherchent à vous tromper. Ils prétendent qu’ils devraient hériter de la Terre. Ils prétendent que le devoir des forts est de les défendre. Voilà le Noble Mensonge de la Démokratie. Voilà le cancer qui ronge l’humanité.
Ses yeux transpercent ses disciples, un par un.
— Nous sommes les Ors. Nous sommes le couronnement de plusieurs siècles d’évolution. Nous sommes nés pour dominer et diriger le troupeau des Couleurs inférieures. C’est votre héritage et votre responsabilité…
Il se tait quelques instants.
— Mais ce pouvoir a un prix. Il doit être mérité. Conquis. La puissance, la suprématie, les empires se gagnent par le sang. Vous n’êtes encore rien et ne méritez rien. Vous êtes des enfants, vierges de toute cicatrice. Vous ne connaissez pas la douleur. Vous ignorez les sacrifices qu’ont endurés vos ancêtres. Mais bientôt, vous saurez. Bientôt, nous vous enseignerons pourquoi les Ors doivent régner. Et je vous promets que parmi vous, seuls ceux qui se montreront dignes de ce pouvoir survivront.
Sauf que je ne suis pas un Or.
Je suis un Rouge."
(Red Rising - Hachette - p.6)
Dans un monde où les hommes naissent sous une couleur qui détermine leur fonction et, ainsi, leur place dans la Société, comment espérer une Humanité heureuse et épanouie ? Darrow est né Rouge, la couleur la plus basse dans la pyramide, celle à laquelle incombent les tâches les plus dures et les plus ingrates. Il creuse le sol de Mars pour en extraire l'hélium 3, le minerai qui permettra la terra-formation de la planète rouge, la rendant viable pour les milliers d'hommes et de femmes entassés sur une Terre et une Lune mourantes. Darrow est heureux, autant que l'on puisse l'être à travailler comme un forçat pour une noble cause, même si cela implique de vivre sous terre et sans espoir de voir la lumière du jour. Mais un jour, son monde s'écroule : il perd sa merveilleuse épouse Eo et se rend compte que son monde n'est que mensonge et illusion.
Dès lors, il s'engage dans une vengeance sans merci !

Pyramide_Red_Rising

Mon avis :
Wouaououou ! Quelle trilogie ! Voilà  bien longtemps que je n'avais autant appréciée une aventure fantastique ! Et quelle aventure ! Quel univers ! Pierce Brown, pour son premier coup d'essai, a réussi à me tenir en haleine sur les trois tomes sans jamais faiblir tout en me plongeant dans un monde passionnant et original !

Rien n'est à jeter dans cette trilogie !

1. L'univers est riche et complexe avec un système de couleurs original et bien vu, fortement marqué par la mythologie grecque. Certes, on retrouve des systèmes de groupes ethniques avec spécialisation des fonctions dans d'autres dystopies (par exemple, Divergente de Veronica Roth) mais, jusqu'à présent, je n'avais jamais lu de roman décrivant un système qui associe spécialisation des fonctions et hiérarchisation sociale, rendant le monde construit par l'auteur structurellement injuste.
Par ailleurs, l'unique loi régissant la société est la loi du plus fort : c'est donc un univers profondément cruel, dur, violent et amoral !

2. Les personnages sont nombreux, fouillés, aux caractères bien trempés ! Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde en leur compagnie et, qu'on les aime ou qu'on les déteste, ils ne laissent pas indifférents... et bien malin qui arrivera à percer les mystères de tous ces personnages aux multiples facettes et ne se laissera pas surprendre par certaines de leurs actions !
Darrow, personnage central de cette trologie, est particulièrement intéressant et contrasté et son évolution entre le premier et le troisième tome est passionnante à suivre.

3. L'aventure est captivante ! Quelle imagination ! Quels retournements de situation ! Si certains passages peuvent paraître longuets (surtout dans le premier tome lorsque Darrow doit gagner ses galons à l'Institut), cela est vite oublié par les renversements de situation et les stratégies audacieuses des protagonistes...

4. Enfin, l'écriture de l'auteur est particulièrement prenante. Pierce Brown fait entrer le lecteur dans la tête de Darrow et lui confie ses pensées, ses doutes, ses découvertes, sa vision du monde et de ce qui l'entoure avec moult détails qui rendent les paysages et les personnes qu'il rencontre réels. Mais ce que je trouve particulièrement bluffant, c'est la facilité avec laquelle l'auteur m'a fait ressentir les émotions de Darrow : exaltation, joie, amour, tristesse, effondrement, dégoût, douleur, etc., l'auteur a choisi les mots justes qui ont réussi à me faire vibrer avec son héros.

En résumé, Red Rising est une série que je conseille fortement aux lecteurs de Fantasy qui aiment les univers riches et les aventures exaltantes !
A noter toutefois que cette trilogie est classée dans les rayons Jeunesse des librairies, ce que je trouve assez étonnant et même inapproprié compte-tenu de la violence de certains passages et du caractère fortement amoral de l'univers (surtout dans les deux premiers tomes).

Morceaux choisis :
"Pendant sept cents ans, les miens ont été privés de liberté et d’espoir. Aujourd’hui, je suis leur glaive. Moi non plus, je ne pardonne pas. Je n’oublie pas. Qu’il m’entraîne donc vers sa navette. Qu’il pense me posséder. Qu’il m’accueille dans sa Maison – je serai d’autant mieux placé pour la réduire en cendres.
Sa fille me prend la main et, brusquement, le poids de mes mensonges m’accable. On dit qu’il est impossible de régner sur un royaume divisé ; on ne fait jamais mention du cœur."
(Golden Son - Hachette - p.10)

"Nu, attaché, roulé en boule, je repose au cœur des ténèbres, loin du soleil et des lunes, emprisonné dans un carcan de pierre. Je ne peux ni me redresser, ni m’étirer. Je suis tel le fossile de l’homme que j’étais autrefois.
Il y a des mois, des années, des millénaires que je n’ai pas déplié mon dos ou mes genoux. Mes articulations sont comme des joints rouillés. La douleur me rend fou. Combien de temps s’est-il écoulé depuis que mes amis sont tombés, morts, sur l’herbe verte ? Depuis que Roque a tendrement baisé ma joue, après m’avoir brisé le cœur ? Depuis que je suis seul dans le noir ?
Ici, dans ce tombeau, le temps ne s’écoule pas. Il est roche, pas rivière. Figé, inaltérable. Rythmé par les deux horloges de ma vie : mon souffle et les battements de mon cœur.
Inspirer. Ba-boum. Ba-boum.
Expirer. Ba-boum. Ba-boum.
Inspirer. Ba-boum. Ba-boum.
Et ainsi de suite, jusqu’à… jusqu’à quand ?"
(Morning Star - Hachette - p.17)

Une série à découvrir !! ;-)

Plaisir de lecture : lecture_notation1_30lecture_notation1_30lecture_notation1_30lecture_notation1_30lecture_notation05_30